Pour la vie

menu

Un geste gratuit écologique et solidaire....

Les traitements adjuvants actuels

Quels sont les traitements adjuvants possibles pour lutter contre la myopathie de Duchenne ?

Aujourd’hui, seul un traitement de corticothérapie (PREDNISONE ou PREDNISOLONE) peut être prescrit en France pour réduire l’inflammation musculaire et ralentir la progression de la maladie. Le dosage et la posologie sont fixés par le médecin.

Toutefois, des essais cliniques récents indiquent qu’une supplémentation avec certains compléments alimentaires peut augmenter l’efficacité d’un traitement de corticothérapie et améliorer la qualité de vie des malades.

- PREDNISONE + CREATINE MONOHYDRATEE (5 g/j pour les enfants et 10 g/j pour les adultes) permet d’améliorer la force musculaire.
> Voir l’essai clinique de 2010

 

- PREDNISONE + CoQ10 (Ubiquinone) permet d’améliorer la force musculaire
> Voir l’essai clinique de 2011

Cet essai clinique, réalisé sur des enfants DMD (entre 7 et 11 ans), a fixé une dose optimale moyenne de 28 mg/kg pour atteindre un taux sérique thérapeutique de 2,5 microgramme/ml et obtenir une augmentation de la force musculaire de 8,5% en 6 mois.

Remarque : l’Ubiquinol (qui est la forme bio activée du CoQ10) permet de diviser le dosage par 5 par rapport à l’Ubiquinone utilisée dans cet essai.

 

Tout comme le CoQ10, d’autres antioxydants très puissants pourraient réduire la nécrose des fibres musculaires et permettre de ralentir la progression de la maladie :

- Le RESVERATROL est actuellement à l’étude. Un premier essai sur des souris DMD a permis de restaurer la fonction cardiaque. Aucun essai clinique sur l’homme n’a encore été réalisé.
Voir l’étude de 2013 sur les souris DMD

- L’EGCg - Epigallocatechin-Gallate (principal polyphénol extrait du thé vert) fait l’objet d’un essai clinique de phase 3 en Allemagne pour démontrer une augmentation de la force musculaire.
Voir l’essai clinique en cours

Cet essai, réalisé chez des enfants de 5 à 10 ans prévoit un dosage optimal de 10 mg/kg/j . Les résultats sont attendus pour janvier 2015.

 

Au niveau alimentaire , les flavanoïdes contenus dans le cacao (pur à 99% seulement), le curcuma (curcuma + poivre noir), l’ail, les amandes fraîches et la peau des pommes sont des antioxydants efficaces et conseillés par tous les médecins. Avec une alimentation saine et équilibrée à côté (sans gras, sans sel, sans trop de sucre, avec beaucoup de fruits, viandes rouges et poissons).

- LA GLUTAMINE est un acide aminé qui a fait l’objet d’un essai clinique non concluant pour augmenter la force musculaire mais de nombreuses études démontrent un rôle important dans la réparation de tissus endommagés et le processus de cicatrisation. La Glutamine permet un meilleur temps de récupération chez les sportifs et peut réduire la fatigue chez les patients DMD.
Voir l’essai clinique de 2008

 

ATTENTION : Demandez l'avis de votre neuropédiatre avant d'utiliser ces compléments alimentaires et vérifiez leur qualité avant de les acheter (choisir un laboratoire certifié).